Un Jardin durable

© gnik.fr

Conscient de l’impact environnemental que représente l’organisation d’un tel événement, Le Jardin du Michel a dès ses débuts cherché à adopter une démarche éco-responsable. Au-delà d’une fête, notre festival est avant tout une aventure humaine et collaborative auxquelles s’y rattachent des valeurs sociales et écologiques. C’est pourquoi chaque année de nouvelles mesures sont mises en place afin de limiter notre impact environnemental, participer à l’économie locale, et permettre l’émergence de projets sociaux et solidaires.

+ PRÉSERVER L’ENVIRONNEMENT +

Le festival étant situé sur le domaine public de Toul le long de la Moselle, le Michel’s Crew a conscience de l’impact environnemental que peut avoir un événement de cette ampleur. Avec 25 tonnes de déchets générés par édition, un certain nombre d’actions ont été développées pour limiter notre impact écologique. Chaque année, c’est une nouvelle remise en question qui permet d’améliorer sans cesse notre comportement.

Sensibilisation de notre public aux moyens de locomotion durables (transports en commun, covoiturage, partenariat avec TER Grand Est pour offrir le retour en train à 1€).
Fabrication de notre mobilier en partie avec de la récup (toilettes sèches, points d’eau, douches…).
Mutualisation de matériel avec d’autres structures (festivals, collectivités).
Une charte Développement Durable est imposée aux restaurateurs et prestataires de catering.
Tri du verre, de l’aluminium, des biodéchets, du plastique et du carton sur les sites du festival et du camping.
Deux équipes bénévoles (issus d’associations locales), sont dédiées au nettoyage du site. Elles ont également pour mission de sensibiliser les festivaliers et les campeurs au tri des déchets.
Utilisation de gobelets réutilisables lavés directement sur place grâce à une plateforme de lavage.
Gestion des déchets en lien avec la Communauté de Communes Terres Touloises : analyse des flux, logistique adaptée, affichage des consignes de tri, etc.

+ PROMOUVOIR LE TERRITOIRE +

Avec pour mots d’ordre la collaboration et la cohésion sociale, le festival soutient de nombreux acteurs du territoire devenus des protagonistes indispensables à la dimension humaine du projet.

Le festival travaille essentiellement avec des prestataires implantés sur le territoire et plus de 50% de nos dépenses sont effectuées en région Grand Est.
La restauration du festival est gérée par une dizaine d’associations locales.
Des buvettes sont consacrées aux viticulteurs du Toulois et à l’Union des Brasseurs du Grand Est.
De nombreuses associations de la région sont impliquées dans l’organisation du festival : entretien du site, participation au montage et démontage, animation du camping…
La Radio du Michel, radio officielle du festival, est animée par 5 radios locales et associatives (Radio Déclic, Radio Campus Lorraine, Radio Fajet, RCN et RCM).
Près d’1/3 de la programmation est composée d’artistes du Grand Est.
Organisation du Tremplin du Michel, tremplin musical en faveur des groupes amateurs régionaux.

+ INSERTION SOCIALE ET ACCESSIBILITÉ +

Le Michel’s Crew a à cœur d’intégrer tous les publics à la vie culturelle de son territoire. Ainsi, plusieurs actions sociales et culturelles naissent chaque année avec l’objectif de défendre l’accès à la culture pour tous.

Des actions en faveur de l’insertion des publics en difficulté sont mises en place (élèves de SEGPA, compagnons d’Emmaüs, prisonniers, mineurs isolés…)
Un accent est également mis sur l’intégration des habitants du Toulois en collaborant avec diverses structures : la médiathèque de Toul, l’association des Francas, la MJC de Toul et le Centre Socio-Culturel Michel Dinet.
La politique tarifaire du festival a été revue à la baisse en 2020.
Des équipements sont dédiés à l’accueil des personnes en situation de handicap (parking, plateforme et sanitaires) et une équipe de bénévoles est présente sur place pour les accompagner.